Journal de campagne ( semaine du 8 juillet)

Pour une Union … créative

Le mal fait par la municipalité Demailly à notre ville en 6 ans interdit à quiconque de prendre le risque d’une désunion qui ramènerait au pouvoir le même dogmatisme, la même inefficacité. Car quelque soit le nom retenu pour conduire l’équipe sortante, celle qui se présentera devant les électeurs avec la même étiquette aura les mêmes (in)capacités que la précédente.

168654657Tous les efforts doivent donc être faits pour aboutir à l’union de l’opposition et c’est en ce sens que je ne cesserai de travailler au cours des mois à venir.

Cette union commence d’abord au sein de l’UMP.

En raison des conditions dans lesquelles la Commission Nationale d’Investiture s’est déroulée, je peux considérer que sa décision ne s’impose à moi que si je le veux bien. Pour ne pas commencer à diviser mon propre camp, je prends acte de sa décision. C’est aussi dans cet état d’esprit que, très vite, j’ai rencontré Alain Gest et que nous avons commencé à définir les modalités d’un travail commun. Lire la suite

Journal de campagne (semaine du 1er juillet)

« Amiens, ville créative » n’est pas un slogan publicitaire. C’est un projet qui consiste, en ces temps de crise, à puiser dans nos ressources, dans notre mémoire collective, dans nos savoirs faire, dans nos rêves pour faire qu’Amiens renoue avant son histoire prestigieuse.

151811157C’est un projet collectif, en cours d’élaboration et qui a fait appel à de multiples interlocuteurs sous des formes diverses : des tables rondes publiques (comme celles qui ont eu lieu sur l’emploi, la mobilité, …..), des ateliers, avec des spécialistes qui, souvent, sont soumis à une obligation de réserve (sur la cohésion sociale, la culture,…), des réunions thématiques, avec des groupes d’habitants      ( sur l’insertion, les quartiers nord,…), des entretiens en tête à tête avec des personnalités du monde de l’entreprise, de la recherche, en pointe dans leur domaine… , et de nombreuses conversations à la rencontre des amiénois, sur les marchés, les réderies, les réunions de quartiers…

A ce stade, les grandes lignes de ce projet sont dessinées clairement : Lire la suite

Communiqué

Chers amis,

Lors de sa réunion du 2 juillet, la Commission Nationale d’Investiture de l’UMP, composée d’une cinquantaine de personnes (parlementaires pour la plupart) a choisi d’investir Alain Gest comme candidat de l’UMP pour les municipales à Amiens.
Ce choix n’affecte en rien la pertinence du projet « Amiens, Ville créative » que nous avons commencé à construire ensemble.
Je compte donc sur vous, comme vous pouvez compter sur moi,  pour continuer à le développer et lui donner toute la place qui lui reviendra, le moment venu, au sein de l’union de l’opposition.
Bien à vous
Benoît Mercuzot

Journal de campagne (semaine du 24 juin)

Les gesticulations autour de Goodyear.

Les salariés de Goodyear ne peuvent que désespérer des élus locaux et nationaux qui s’occupent de leur sort.

pneuLa ville d’Amiens et la Métropole vont verser au Comité d’établissement une subvention totale de 50 000 euros pour « l’accompagnement des salariés ». Très bien. Mais sur le fond, il aurait mieux valu que la Métropole rentre en discussion avec la direction de Goodyear depuis bien longtemps déjà. Elle aurait peut-être pu participer avec d’autres à convaincre que l’investissement sur ce site de production valait la peine et tenter de rendre les relations avec les représentants du personnel plus constructives.

Il aurait mieux valu également, plutôt que de tenir des « Etats généraux de l’économie » en 2010 dont aucune idée n’a commencé à être mise en oeuvre, qu’elle définisse dès 2008 une politique de développement qui aurait pu commencer à porter ses fruits en 2013 … et offrir des perspectives de reclassement aux salariés de Goodyear. Lire la suite

Signez la lettre de soutien à la candidature de Benoît Mercuzot

Vous souhaitez soutenir Benoît Mercuzot,

Lettre de soutien - Benoit MERCUZOT
1: téléchargez la lettre de soutien en cliquant ici

2 : puis, imprimez la, complétez la, que vous soyez ou non membre de l’UMP

3: enfin, la scanner et l’envoyer par courriel à   amiens.creative@gmail.com

Si vous ne pouvez pas la scanner, contactez nous sur amiens.creative@gmail.com pour que nous puissions  la récupérer.

Journal de campagne (semaine du 17 juin)

La semaine des contrastes

L’économie aura été au centre de cette semaine avec, à chaque fois, un décalage saisissant entre la situation telle que tous la perçoivent et les réponses apportées par les élus amiénois.

L’aéronautique se porte très bien. Une visite aux journées professionnelles du salon du Bourget permettait de voir comment la Picardie participait à ce succès. Le voir très concrètement à l’occasion des démonstrations de vol -très imposantes- des différents IMG_0994Airbus et notamment du A 380 dont nul picard n’ignore que le nez est fabriqué par Aérolia à Méaulte. Un détour par le stand de cette entreprise était pour le moins instructif: participation à la fabrication de plusieurs tronçons de nombreux modèles d’Airbus, accord nouveau avec Bombardier pour la fabrication destinée à d’autres constructeurs notamment nord-américains, déficit de recrutement sur des métiers d’ouvriers hautement qualifié, développement d’un aéropole attirant de nombreuses entreprises. Bref, toute une richesse qui se créée à quelques 30 kilomètres d’Amiens et dont on a le sentiment qu’elle désintéresse les élus amiénois. Lire la suite

Pour une citadelle créative…

Libérons la citadelle…

Initié par Gilles de Robien comme la suite du transfert des facultés dans le centre-ville et acté dès 2007, le projet d’aménagement de la Citadelle est en voie de réalisation. Mais les années 2000 ne ressemblent pas aux années 2010. Ce qui pouvait apparaître comme un acte urbanistique fort au moment où l’argent public n’était pas aussi rare, devient un Capture d’écran 2013-06-18 à 08.18.17investissement lourd dont on se demande bien quel sera le retour en terme de création d’emplois. Au point qu’aujourd’hui, l’opération ressemble en réalité ni plus ni moins qu’à un déménagement.

Un déménagement hors de prix qu’il convient de transformer en investissement créatif.

 

Un déménagement hors de prix …

Un déménagement qui est aujourd’hui chiffré à 106 millions d’euros (auxquels il faudra ajouter une seconde phase) et dont la Métropole assumera 46 millions. Les partenaires Lire la suite

Journal de campagne (semaine du 10 juin)

Tandis que l’équipe sortante commence à ressentir le contrecoup de l’annonce manifestement non préparée du retrait de G. Demailly, les composantes de la future majorité d’alternance progressent dans leur mise en ordre de marche.

140014335C’est du moins ce à quoi tente de contribuer un sondage commandité par le Nouveau Centre.

Que nous apprend ce sondage tel qu’il a été reporté par les médias locaux ?

 

1- que la notoriété est affaire de longévité dans l’exercice d’un mandat, encore plus s’il est mouvementé, inattendu ou perdu. Rien d’étonnant donc que les candidats les plus connus soient ceux qui ont occupé dans les dix dernières années des fonctions en vue et dont les actions ont été en conséquence si souvent commentées dans la presse locale et parfois de façon critique Lire la suite

Journal de campagne (semaine du 3 juin)

La semaine des énigmes.

L’énigme Demailly

Bien peu étaient ceux qui pensaient que Gilles Demailly ne se représenterait pas. Encore moins nombreux étaient ceux qui, après l’avoir entendu pendant 30 minutes défendre son 200399647-001(maigre) bilan et rappeler qu’il avait toujours relevé des défis (celui d’être réélu en était un de taille), imaginaient que dans la minute suivante, il annoncerait qu’il ne se présentait pas à sa propre succession.

Et pourtant, il l’a fait !

Pour maintenant, si certaines énigmes méritent d’êtres résolues, l’énigme Demailly mérite d’être oubliée au plus vite.

L’énigme de son remplaçant à gauche.

Ce qui intéresse maintenant est non seulement de connaître le nom de celle ou de celui Lire la suite