Vivre en ville en bonne santé

La santé est notre bien commun le plus cher. Notre environnement et nos habitudes de vie contribuent pour une large part à sa préservation.

Le Maire se doit d’assumer en cette matière une responsabilité politique et sociale particulière qui lui incombe à la fois par ce que l’action municipale conditionne le cadre de vie et par ce qu’elle peut nous aider à adopter des pratiques propices à notre maintien en bonne santé.

C’est pourquoi notre projet consacre à la santé une part significative de ses engagements.

123153845Priorité est de faire d’Amiens « Une ville Nette » c’est à dire propre et saine. Nous voulons ainsi créer un cadre favorable à la santé dans toutes ses dimensions : la distribution de l’eau, la surveillance de l’air, le nettoyage de la ville, le traitement des ordures, la maîtrise du bruit, la prévention des accidents de transport.

Mais plus encore, nous souhaitons faire de notre environnement « Un environnement de santé » et inscrire durablement notre ville dans le grand mouvement de préservation initié par la conférence de Rio de Janeiro puis par le Grenelle de l’environnement ; cela suppose de renforcer nos engagements « Agenda 21″ négociés avec l’Etat et faire d’Amiens un acteur engagé du réseau des villes Santé de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Passer une alliance vertueuse, car là encore c’est tous ensemble que les choses pourront se faire : que chacun  respecte la santé d’autrui. C’est la proposition que nous faisons à tous les Amiénois : adopter collectivement une « conduite de santé ». La ville y prend sa part par une politique d’adaptation du cadre de vie et de redistribution des espaces de vie pensés pour une meilleure cohabitation.

Prioritairement ce sont les inégalités comportementales de santé que nous voulons réduire là ou elles persistent. Or les habitudes mauvaises pour sa propre santé sont souvent le fait du cadre dans lequel on vit. Il s’agit donc pour le Maire d’adapter progressivement l’habitat, de rendre plus accessibles les espaces de détente et les parcs publics, de densifier les équipements publics de pratique du sport, de veiller à la répartition des services d’accompagnement et d’éducation. Il s’agit aussi de faire respecter les règles d’hygiène et de réprimer les sollicitations illicites comme la vente de drogue.

Le cadre de vie est aussi propre à inspirer les comportements respectueux de la santé d’autrui : par ses effets il prolonge et complète l’action menée dans les autres domaines de l’action publique : mieux maîtriser les nuisances du voisinage en favorisant l’usage de lieux dédiés, faire progresser les modes de consommation du tabac et de l’alcool, faire évoluer les flux d’engins motorisés.

Agir pour la santé c’est aussi adopter une pratique de prévention ; nous améliorerons la protection contre les risques de contagion par une offre de vaccination plus proche et plus accessible et en y impliquant les professionnels de santé ; nous accompagnerons les politiques de protection des plus fragiles d’entre nous en aidant à la maîtrise des conduites addictives (tabac, alcool, drogue).

132455902Nous avons à Amiens la chance d’hériter d’un cadre naturel exceptionnel. Saint Pierre est un exemple emblématique qu’il faut reproduire à l’échelle de la proximité, en mettant à la portée du plus grand nombre des espaces dédiés afin que s’y développent des habitudes sportives. Nous développerons pour cela une coopération forte avec l’ensemble des associations qui œuvrent dans le domaine du sport.

Enfin, et par ce que c’est un enjeux de reconnaissance et donc de moyens, nous voulons qu’Amiens soit ‘Partenaire reconnu pour l’action Santé’, en situation de coopérer avec toutes les forces vives qui agissent au sein de la région pour le bien être collectif, qu’il s’agisse des associations à vocation sanitaire et sociale, ou des professionnels qui garantissent la santé de tous.