Manager la transition vers l’écomobilité

Le marché de la mobilité quotidienne de courte distance, important en volume et en impact environnemental local, va profondément évoluer dans les années à venir : la hausse des prix de l’énergie, l’essor des nouvelles technologies, le développement du numérique, …autant d’éléments qui annoncent de grandes mutations.

Amiens et le Grand Amiens doivent prendre le virage de l’écomobilité, pour permettre :

– une réduction des couts pour les ménages

– l’amélioration de la qualité de la vie par l’apport de services aux usagers et la réduction de la pollution et des nuisances diverses

– la création d’une filière performante et d’emplois nouveaux.

83266456Amiens dispose pour cela de nombreuses compétences : des chercheurs de renom international, notamment dans le stockage de l’énergie, des entreprises spécialisées (matériaux nouveaux, génie des procédés…), des écoles d’ingénieurs (ESIEE).

Pour relever ce défi, la prochaine municipalité devra agir sur deux plans :

– créer le marché de l’écomobilité, en montant des projets pilotes notamment dans les réseaux de transports publics (bus électriques, équipement public de bornes de recharge,…dans le but d’alléger la facture des ménages

– créer une filière de l’écomobilité, en rassemblant l’ensemble des compétences, dans le but de créer des emplois.