Une nouvelle façon de faire la Ville

Hier, le Maire était avant tout un bâtisseur qui, par les fonds publics, transformait physiquement la Ville afin qu’un nouveau souffle porte les habitants.

Aujourd’hui, en raison du contexte économique, la proposition doit être inversée : c’est la richesse créée par les habitants qui pourra créer la richesse collective et financer des investissements publics lourds.

152830379Dans ces conditions, le Maire doit être le rassembleur des talents dont la ville est riche et se placer en catalyseur des initiatives. Pour cela, sa priorité sera de créer les espaces de coopération au sein desquels tous les talents et toutes les volontés seront conduits à travailler au développement de la communauté et à monter des projets porteurs d’emploi et créateurs de valeur.

Cette priorité constitue le principe-clé de l’action municipale, principe qui vise en toutes circonstances et en tous domaines à créer le rassemblement des volontés et des capacités.

Cette nouvelle façon de faire la ville consiste aussi à s’appuyer sur l’innovation pour en faire le moteur du développement économique et du bien vivre ensemble. A court terme, il s’agit de promouvoir la qualité et l’intelligence au travers d’un réseau des créateurs dont le rôle sera de favoriser, d’accompagner et de valoriser les initiatives des amiénois. Le long terme quant à lui pourra être éclairé par un Comité ad hoc dont le rôle sera de concevoir l’Amiens des prochaines décennies.

La règle du jeu première sera celle de la démocratie locale : il faut permettre à chacun de s’exprimer pour apporter sa contribution aux projets de la ville. Le citoyen qui le souhaitera pourra ainsi s’impliquer dans la vie de la cité, et la démocratie locale sera un principe de la gouvernance exercée par le Maire et le conseil municipal. S’appuyer sur une pratique démocratique c’est mettre celle-ci au service du développement culturel, social et économique ; c’est la considérer comme étant propice à l’action optimale de la collectivité et de ses élus.

L’action à conduire le sera sur l’ensemble du territoire métropolitain, avec le concours, la collaboration et l’assentiment des représentants de l’ensemble des communes qui la composent. Elle se conçoit aussi comme la source d’une impulsion qui en dépasse les frontières pour couvrir l’ensemble du territoire du Grand Amiénois avec les membres duquel un challenge « gagnant – gagnant » est à construire dans l’intérêt bien compris de tous ; le Conseil du Grand Amiénois sera saisi de propositions visant à ce que le territoire se dote collectivement d’un schéma de développement rénové.

170729813Toute action passe par les agents qui, au quotidien, mettent concrètement en œuvre les politiques décidées par les élus. Il est donc nécessaire que les élus et les agents travaillent dans une cohérence et une proximité parfaite. C’est la raison d’une nouvelle politique des ressources humaines des personnels de la commune et de la métropole, politique fondée sur la confiance et qui doit déboucher sur la mise en pratique de nouveaux principes de la Gestion des Ressources Humaines. C’est également ce qui conduit à appliquer un mode de pilotage de l’action publique fondé sur la responsabilité des élus et sur la proximité des services.