Vive l’Union

Depuis la multiplication des candidatures pour mener la liste d’opposition aux prochaines municipales, la crainte de voir la désunion l’emporter était à l »esprit de tous ceux qui veulent l’alternance en 2014.

En prenant l’initiative d’annoncer leur alliance, Brigitte Fouré et Alain Gest dissipent cette crainte.

175503504C’est cela qu’il faut retenir de leur initiative et c’est pour cela que j’ai décidé de m’y associer. C’est pour cela également que je souhaite qu’Olivier Jardé et Hubert de Jenlis nous rejoignent dans cette union.

Bien sûr, certains peuvent être déçus que « leur » candidat n’ait pas la première place. Mais pour faire l’union, chacun doit mettre son amour-propre dans sa poche: chacun des candidats d’abord, et à leur suite, chacun des militants et sympathisants.

Bien sûr, certains ont voulu voir dans cette annonce une « manoeuvre ». Admettons le mot mais donnons-lui sa juste place et les mérites qui lui reviennent:

1- Le seul moyen d’éviter toute « manoeuvre » aurait été d’organiser des primaires ouvertes. J’y étais favorable, Alain Gest également mais pas les candidats centristes. Aucun d’entre eux ne peut donc aujourd’hui se plaindre d’une méthode que leur refus obstiné des primaires a rendu inévitable.
2- C’est une « manoeuvre » qui a au moins le mérite d’être locale. A mes yeux et par ce seul fait, elle vaut encore mieux que toutes les manoeuvres dont les cercles parisiens des partis politiques sont les réceptacles.
3- C’est une « manoeuvre » qui, en posant une situation nouvelle, unit plutôt qu’elle ne divise.

Bien sûr encore, l’union n’a de sens que si elle porte un projet à la hauteur de notre Ville et de notre agglomération. C’est cela désormais qui compte et c’est à cela que nous devons tous exclusivement nous atteler.

Dans cette union, la réflexion que nous avons construite ensemble dans le projet « Amiens, ville créative » est attendue et je ne doute pas qu’elle aura toute sa place. Cette réflexion doit donc se poursuivre avec vous car je souhaite que vous vous engagiez avec moi dans la démarche d’union qui est lancée.

Aussi, et pour échanger de vive voix sur tous ces sujets, je vous invite à un moment convivial qui se déroulera le samedi 14 septembre à partir de 12.00 à la salle des fêtes de Saleux.
Brigitte Fouré et Alain Gest ont d’ores et déjà indiqué qu’ils pourront nous rendre visite. Olivier Jardé et Hubert de Jenlis seront les bienvenus.
Vous pourrez ainsi mesurer par vous-même la qualité de la démarche d’union qui est en route et nous pourrons alors poursuivre notre travail au service de notre Ville.

Benoît Mercuzot