Le 5 juin: quelle politique de mobilité pour Amiens?

Le projet de tramway a au moins un mérite: celui de susciter une réflexion sur la mobilité et les transports.

83266501Il a aussi une réalité: un coût si important qu’il va restreindre considérablement, s’il est mis en oeuvre, tout autre forme d’investissement, notamment dans des domaines fortement créateurs d’emplois.

Mais, surtout, ce projet apparaît en déphasage par rapport aux réflexions actuelles sur la mobilité, notamment dans des villes moyennes comme Amiens.

En effet, les politiques de déplacement privilégient désormais une diversité de solutions de mobilité, un «cocktail de mobilité», pour reprendre une expression nord-américaine.

La mobilité devient de plus en plus individualisée, intelligente et interactive: dans une même journée, on peut emprunter les transports en commun, marcher à pied, enfourcher un vélo, partager une voiture, et ce, avec l’aide de son smart phone qui va programmer son parcours….

Et puis, il y a d’autres sources d’énergie: développer à Amiens, une filière sur le stockage de l’énergie (nos chercheurs sont, dans ce domaine, de niveau mondial), c’est aussi développer des transports électriques…, des projets pilotes, pour attirer des investisseurs…

Cette mobilité du futur, il faut y réfléchir.

Amiens, ville créative, c’est aussi une mobilité créative….

Benoît Mercuzot

Candidat à la candidature pour 2014

pour télécharger le programme, cliquez ici